Climat, le choc du réel

Source : Le Point  ›  Lire l'article original

Face au désastre qui se profile cet hiver d'une pénurie d'énergie, les réactions des pays européens sont un festival d'hypocrisie. Oubliés, les engagements de «décarboner l'économie» et de promouvoir les «énergies vertes». Sauve qui peut pour constituer des réserves, y compris de charbon. Dans l’urgence, les pays riches recourent au pétrole et au charbon tout en prêchant les énergies vertes aux pays émergents. Un approvisionnement énergétique stable et sûr est un élément clé de la sécurité. Pour avoir négligé cet axiome, les dirigeants occidentaux font face à la pire crise énergétique depuis les chocs pétroliers des années 1970.

Publié le 28 juin 2022 à 21h06

Ecologie › écologie punitive

Lenouveaujournal.fr utilise des cookies pour améliorer votre expérience et nos services. En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation de ces derniers. En savoir plusAccepter