La Joconde entartrée au nom de la planète

Source : Le Monde  ›  Lire l'article original

Par ce geste, un homme coiffé d'une perruque et assis dans un fauteuil roulant a voulu exhorter les visiteurs à «penser à la planète». Il a été admis à l’infirmerie psychiatrique de la préfecture de police et une enquête a été ouverte pour « tentative de dégradation d’un bien culturel ».

Publié le 31 mai 2022 à 00h06

Ecologie › écologie punitive

Lenouveaujournal.fr utilise des cookies pour améliorer votre expérience et nos services. En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation de ces derniers. En savoir plusAccepter