Ligne à grande vitesse Bordeaux-Toulouse: le maire écologiste Pierre Hurmic dénonce un «projet insensé»

Source : Valeurs actuelles  ›  Lire l'article original

Les écologistes ne veulent pas d’avions… ni de trains. A Bordeaux, les débats sont tendus concernant le Grand projet du Sud-Ouest (GPSO). Jeudi 28 octobre, le maire Europe Ecologie-les Verts (EELV), Pierre Hurmic, a vivement critiqué le projet de ligne à grande vitesse (LGV) reliant Bordeaux à Toulouse et Dax. Lors d’une conférence de presse, Pierre Hurmic a ainsi dénoncé ce « projet insensé » et « anachronique », rapporte La Dépêche. D’après l’édile écologiste, « il faut tout mettre en œuvre pour (l’)arrêter ». Le maire de Bordeaux a ajouté : « On essaie de nous piéger en disant que c’est la LGV ou rien », a-t-il déclaré lors de cette conférence faisant suite au lancement sur Internet d’un appel à l’examen de solutions alternatives. En échange, il aimerait que les voies ferroviaires existantes soient améliorées, relate La Dépêche.

Publié le 30 octobre 2021 à 05h23

Ecologie › écologie punitive

Lenouveaujournal.fr utilise des cookies pour améliorer votre expérience et nos services. En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation de ces derniers. En savoir plusAccepter