Ne pas oublier le passé et le passif d'Elisabeth Borne, elle a fermé Fessenheim

Source : Le Point  ›  Lire l'article original

Ministre de la Transition écologique de juillet 2019 à juillet 2020, la nouvelle cheffe du gouvernement a laissé le souvenir de décisions hasardeuses et de prises de positions idéologiques, contestables et péremptoires. Elle a notamment pour fait d’armes d’avoir fermé la centrale nucléaire de Fessenheim. Ces deux réacteurs, en parfait état de marche, seraient bien utiles aujourd'hui...

Publié le 18 mai 2022 à 16h47

Ecologie › écologie punitive

Lenouveaujournal.fr utilise des cookies pour améliorer votre expérience et nos services. En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation de ces derniers. En savoir plusAccepter