Quand les constats du Giec discréditent la décroissance

Source : Le Point  ›  Lire l'article original

Certes, les pays les plus riches sont en grande partie responsables du dérèglement climatique, mais ce sont aussi les seuls à même d’y faire face. La pollution n'est pas née avec l'âge industriel. Elle tuait plus avant lui et accable encore aujourd'hui davantage les pays faiblement industrialisés que les nations développées. Les populations privées d'électricité, d'industrie de traitement des déchets, d'infrastructures pour traiter l'eau ou de technologies antipollution s'infligent des maux écologiques oubliés des pays riches. L'opposition entre développement et environnement qui irrigue la pensée écologiste est un contresens total.

Ecologie › écologie punitive

Lenouveaujournal.fr utilise des cookies pour améliorer votre expérience et nos services. En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation de ces derniers. En savoir plusAccepter