Sauver la planète ? Le faux-nez de ces maires écolos qui détestent l'Homme... et la liberté

Source : Atlantico  ›  Lire l'article original

Au regard des premières déclarations des nouveaux maires EELV, les préoccupations environnementales ne sont que le faux-nez de pulsions de punition des signes extérieurs de satisfaction par la consommation. Ils disent aimer la planète. Peut-être... Mais ce qui est sûr c'est qu'ils sont les représentants d'une écologie profondément misanthrope. C'est sur l’individu que repose souvent la charge, la responsabilité, de la question écologique. Dès le départ dans ces mairies, comme à Paris d’ailleurs visiblement, la responsabilité de la charge écologique est mise sur l’individu (même si on en saura plus dans quelques temps)

Publié le 1 août 2022 à 14h41

Ecologie › écologie punitive

Lenouveaujournal.fr utilise des cookies pour améliorer votre expérience et nos services. En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation de ces derniers. En savoir plusAccepter