Quand les data centers aiment l'eau... un peu trop

Source : Clubic  ›  Lire l'article original

Aux Pays-Bas, la consommation d'un data center de Microsoft a été largement sous-estimée alors que le pays connaissait une intense sécheresse. Alors que Microsoft déclarait que son data center situé dans le nord des Pays Bas n'avait besoin « que » de 12 à 20 millions de litres d'eau par an, la véritable consommation s'élèverait en réalité à 84 millions, selon un journal néerlandais. Cet été alors que qu’une bonne partie de l’Europe manquait d’eau notamment pour les terres cultivables de tels chiffres agacent la population à qui l'on demande des efforts quotidiens pour limiter les usages de l'eau. Difficile à entendre lorsqu'on apprend qu'un seul des data centers de Microsoft peut consommer autant que 1 750 néerlandais en un an. Un constat qui fait d'autant plus grincer des dents au regard de l'apparente mauvaise foi de l'entreprise américaine, qui a largement sous-évalué ladite consommation. Qu’en est-il pour la France les data centers ont ils la même sobriété dans l'utilisation de l'eau qu'au Pays Bas ?

Publié le 30 août 2022 à 10h50

Ecologie › Ecologie

Lenouveaujournal.fr utilise des cookies pour améliorer votre expérience et nos services. En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation de ces derniers. En savoir plusAccepter