Sandrine Rousseau, la mauvaise caricature de ses idées

Source : Le Parisien  ›  Lire l'article original

Au dela des punchlines a répétition qui vise crée un buzz autour de sa petite personne, Sandrine Rouseau ou la stratégie du buzz à tout prix. Barbecue, tâches ménagères... L’écoféministe occupe le débat public en ciblant des symboles du quotidien. Elle espère ainsi «secouer» les esprits. Une tactique qui ne fait pas l’unanimité au sein des écolos. La députée école se targue de "sentir les choses très à l’avance et de les mettre dans le débat public". Certains lui rétorquent qu"'elle s’aime beaucoup et prépare les prochaines échéances nationales… "

Publié le 8 septembre 2022 à 13h40

Ecologie › Ecologie

Lenouveaujournal.fr utilise des cookies pour améliorer votre expérience et nos services. En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation de ces derniers. En savoir plusAccepter