En Auvergne, une récolte de raisins exceptionnelle : merci Bacchus !

Source : La Montagne  ›  Lire l'article original

Après une récolte 2021 catastrophique, 2022 ne s’annonçait guère mieux. Sauf que le dieu du vin est passé par là ! « Une année exceptionnelle, encore mieux que 2018 ! » Pierre Desprat, dirigeant des caves Desprat Saint-Verny qui représentent la moitié de l’AOC Côtes d’Auvergne, est enthousiaste. Lui aussi, comme tous les professionnels du vin de l’Hexagone, a passé l’année sur des charbons ardents. Après une récolte 2021 catastrophique, 2022 s’annonçait sous le signe de la sécheresse, et sans eau, pas de vin. Mais Bacchus s’est réveillé au dernier moment en ouvrant le ciel au moment où on n’y croyait plus : fin août ! Et sur les terres volcaniques, la vigne supporte la sécheresse plus longtemps qu’ailleurs. Les raisins se sont mis à gonfler et ont mûri à leur rythme en fonction des cépages

Publié le 28 septembre 2022 à 09h00

Economie › agriculture

Lenouveaujournal.fr utilise des cookies pour améliorer votre expérience et nos services. En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation de ces derniers. En savoir plusAccepter