Exploitation laitière cherche repreneurs désespérément

Source : Actu Orange  ›  Lire l'article original

Un tiers des exploitants agricoles français de plus de 60 ans ne sait pas s’ils trouveront un repreneur. Dans le village de Bassy, en Haute-Savoie, les deux frères Chatelain, âgés de 60 et 61 ans, représentent la troisième génération d'éleveurs depuis 1928. "Tout petits déjà, on aidait sur la ferme, il y a eu la transmission d'un savoir-faire qu'on est en train de perdre", regrette l'aîné, Gilles Chatelain, président de la Coordination Rurale des Savoie, un syndicat agricole. Les deux frères, à la tête d'une "bonne installation, économiquement viable", font "tout pour céder à leur tour quelque chose qui n'est pas endetté", mais l'élevage bovin souffre d'un manque d'attractivité.

Publié le 14 septembre 2022 à 09h50

Economie › agriculture

Lenouveaujournal.fr utilise des cookies pour améliorer votre expérience et nos services. En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation de ces derniers. En savoir plusAccepter