Grippe aviaire : 36 000 volailles vont être abattues en Indre-et-Loire

Source : Le Monde  ›  Lire l'article original

Pour éviter tout risque de propagation du virus de l’influenza aviaire, une zone de protection de 3 kilomètres et une zone de surveillance de 10 kilomètres autour de l’exploitation ont également été instaurées depuis samedi. « Dans le cadre des mesures de lutte contre la propagation du virus, l’abattage des animaux présents dans l’élevage sera réalisé dans les plus brefs délais », ont fait savoir les services de l’Etat dans un communiqué. L’éleveur sera indemnisé, a précisé la préfecture. Pour éviter tout risque de propagation du virus, une zone de protection de 3 kilomètres et une zone de surveillance de 10 kilomètres autour de l’exploitation ont été instaurées depuis samedi. Dans ces zones, les oiseaux de basse-cour doivent être mis à l’abri. La chasse aux gibiers d’eau et à plumes y est interdite.

Publié le 19 septembre 2022 à 17h03

Economie › agriculture

Lenouveaujournal.fr utilise des cookies pour améliorer votre expérience et nos services. En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation de ces derniers. En savoir plusAccepter