L’odeur des vaches divise un village de l’Oise

Source : La Croix  ›  Lire l'article original

Tout a démarré en 2010. Vincent Verschuere, éleveur de bovins, fait construire une étable de 3 000 m2, sur fond de mise aux normes de l’exploitation familiale. Des jardins de riverains se retrouvent attenants aux bâtiments. Une des maisons est située à seulement 21 mètres. 

Publié le 6 mai 2022 à 07h27

Economie › agriculture

Lenouveaujournal.fr utilise des cookies pour améliorer votre expérience et nos services. En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation de ces derniers. En savoir plusAccepter