«Je ne comprends pas pourquoi les gens ne sortent pas manifester»

Source : Le Dauphiné Libéré  ›  Lire l'article original

« On est arrivé ce matin, on a fait “wow”. » À Chorges, même les gérants de cette station-service à l’entrée de la ville se surprennent en découvrant les prix du carburant. Mercredi 9 mars au matin, le panneau indiquait 2,31 le litre de gazole, 2,24 celui de sans-plomb 98 : « Une première, forcément », selon les responsables. assez inquiets pour suivre le cours du Brent chaque matin, et devenir des observateurs de la finance internationale : « Avec la dévaluation de l’euro par rapport au dollar, les prix risquent de continuer à augmenter… »

Publié le 9 mars 2022 à 20h18

Economie › carburant

Lenouveaujournal.fr utilise des cookies pour améliorer votre expérience et nos services. En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation de ces derniers. En savoir plusAccepter