Electricité: la France est plantée mais il n'y a pas de quoi s'en étonner

Source : La Tribune  ›  Lire l'article original

Si le gouvernement multiplie les annonces rassurantes face à la crise énergétique, son discours masque mal le fait que la situation actuelle résulte d'abord de choix qui ont été faits durant les dix dernières années. La crise ukrainienne a servi de révélateur brutal à l'absence d'une vision de long terme de notre politique énergétique. L'électricité française est plantée à cause des deux derniers mandats présidentiels qui ont décidé des choses sans intelligence ni compétences. Sinon pourquoi ramener la part de l'électricité nucléaire à 50%, fermer Fessenheim et abandonner Astrid sans solution de rechange opérationnelle fiable .

Publié le 25 septembre 2022 à 21h07

Economie › énergie

Lenouveaujournal.fr utilise des cookies pour améliorer votre expérience et nos services. En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation de ces derniers. En savoir plusAccepter