Pourquoi les banques accordent moins de crédits

Source : Ouest-France  ›  Lire l'article original

Même si les indicateurs économiques de la Banque de France ne révèlent pas encore tout à fait le fléchissement de l’accès au crédit immobilier, c’est une réalité vécue par de nombreux ménages. Si la production de crédit immobilier reste élevée en France, elle tend à diminuer. Après 26,8 milliards d’euros de prêts à l’habitat accordés par les banques en mai, ce montant est redescendu à 20,6 milliards en août. Les banques se montrent plus frileuses à prêter pour des projets immobiliers. « Les banques s’attendent à des mois compliqués. Très probablement, elles anticipent récession, faillites d’entreprise ou des ménages. Ce qui augmente la probabilité de défaut de paiement », explique Guillaume Vuillemey, économiste spécialiste de la régulation des banques et des marchés financiers, ainsi que la gestion des risques.

Publié le 21 septembre 2022 à 13h00

Economie › immobilier

Lenouveaujournal.fr utilise des cookies pour améliorer votre expérience et nos services. En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation de ces derniers. En savoir plusAccepter