La "démocratisation" des grandes écoles ne règle pas la question de la déliquescence des universités

Source : Franceinfo  ›  Lire l'article original

« Mais la question fondamentale, en France, c'est la différence entre les universités et les grandes écoles. Vous avez des grandes écoles qui fabriquent soi-disant des élites. Et puis, vous avez les universités, je dirais, c'est un peu la masse populaire. C'est ce modèle qu'il faut casser. »

France › écoles

Lenouveaujournal.fr utilise des cookies pour améliorer votre expérience et nos services. En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation de ces derniers. En savoir plusAccepter