Les profs tout seuls face à l’islamisme et l’antisémitisme

Source : La Depêche  ›  Lire l'article original

Deux ans après l’assassinat de Samuel Paty, la progression à l'école de l’islamisme et de l’antisémitisme ne ralentit pas. Après l'assassinat de Samuel Paty qui avait montré à sa classe les caricatures de Mahomet, les langues se sont un peu déliées. Ce sont sont multipliés les témoignages d’enseignants racontant toute la difficulté qu’ils avaient à aborder en cours certains sujets traitant des faits religieux, de laïcité, de liberté d’expression ou de la Shoah et la contestation qu’ils subissaient de la part de leurs élèves et parfois de leurs parents. Des situations qui étaient autrefois marginales et qui n’ont cessé de se multiplier et continuent à le faire.

Publié le 4 septembre 2022 à 21h04

France › écoles

Lenouveaujournal.fr utilise des cookies pour améliorer votre expérience et nos services. En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation de ces derniers. En savoir plusAccepter