« Une forme de peur s’est installée » : un professeur de lettres alerte sur la progression de l’islamisme dans les écoles

Source : Valeurs actuelles  ›  Lire l'article original

L'enseignant, qui préfère rester anonyme pour assurer sa sécurité, publie un livre dénonçant « ces petits renoncements qui tuent ». Le professeur, agrégé de littérature en 1990, fait notamment état d’une montée concomitante de l’antisémitisme : « Ils ont l’impression d’être les victimes de l’Histoire, les Juifs étant perçus comme les gagnants », raconte-t-il, évoquant des saillies contre le « Shoah business » ou la « pornographie mémorielle » – des expressions empruntées à Dieudonnée et Alain Soral. « La Shoah, c’est le tabou absolu », poursuit-il, énumérant les anecdotes qui témoignent de la progression du salafisme.

Publié le 5 septembre 2022 à 22h46

France › écoles

Lenouveaujournal.fr utilise des cookies pour améliorer votre expérience et nos services. En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation de ces derniers. En savoir plusAccepter