Les garçons sont-ils condamnés à être mauvais élèves ?

Source : Marianne  ›  Lire l'article original

A la fin du collège, les écarts de performance en compréhension de l’écrit entre filles et garçons sont en augmentation, au détriment de ces derniers. Selon une étude menée en 2021 à la fin du collège, l'augmentation de l’écart de performance entre garçons et filles est de plus en plus flagrant: les garçons sont plus nombreux à avoir des difficultés en compréhension de l’écrit. Cela a des conséquences sur l’orientation : les filles sont surreprésentées en bac général et les garçons en bac pro. Pour certains cela peut même développer une haine des filles qui réussissent...

Publié le 30 septembre 2022 à 14h17

France › éducation

Lenouveaujournal.fr utilise des cookies pour améliorer votre expérience et nos services. En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation de ces derniers. En savoir plusAccepter