La Sorbonne occupée: «On en a marre d’élire tous les cinq ans le roi des bourgeois»

Source : Libération  ›  Lire l'article original

Un rassemblement de visages juvéniles et des vigiles sur les dents. Ce mercredi après-midi, les entrées de la Sorbonne, dans le centre de Paris, restent fermées. Certaines sont bloquées de l’intérieur par des cadenas costauds. Les autres surveillés par des gardes costauds. Devant, quelques grappes d’étudiants patientent calmement. Certains tentent par tous les moyens de se frayer un chemin pour rentrer dans l’université en parlementant avec la sécurité ou en forçant le passage. Avec plus ou moins de réussite.

Publié le 14 avril 2022 à 02h59

France › universités

Lenouveaujournal.fr utilise des cookies pour améliorer votre expérience et nos services. En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation de ces derniers. En savoir plusAccepter