La Cour Suprême des Etats-Unis n'a pas interdit l'avortement...

Source : LEFIGARO  ›  Lire l'article original

Fin connaisseur de la plus haute juridiction américaine, François-Henri Briard analyse le mécanisme de la décision des juges américains et précise que la Cour Suprême n'a pas du tout supprimé le droit à l'avortement. M. Briard rapporte que "la cour n'a pas statué sur le statut de l'embryon (...) ni même sur le droit à l'avortement. Elle a seulement jugé que la constitution de 1787 ne contient pas, ni explicitement ni implicitement, un quelconque droit à l'avortement, en ajoutant qu'il n'appartient qu'au peuple et à ses représentants de se prononcer sur cette question." En fait la Cour, précise t-il, "a mis fin à une jurisprudence de près de cinquante ans dont la crédibilité intellectuelle était d'une faiblesse connue depuis l'origine. La construction de la décision Roe v/ Wade de 1973, qualifiée aujourd'hui d'erreur judiciaire, reposait sur des fondements juridiquement erronés et n'était, selon l'expression du juge Byron White, que la manifestation d'un activisme judiciaire brutal inspiré par des groupes de pression." Cette décision renvoie donc simplement aux Etats et au peuple la responsabilité de statuer sur l'avortement...

Publié le 26 juin 2022 à 19h33

Monde › Etats-Unis

Lenouveaujournal.fr utilise des cookies pour améliorer votre expérience et nos services. En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation de ces derniers. En savoir plusAccepter