La reine Élizabeth II était une source inépuisable pour les complotistes

Source : Marianne  ›  Lire l'article original

La reine d'Angleterre, a nourri les théories conspirationnistes les plus farfelues. Élizabeth II était déjà remplacée depuis longtemps par, selon les versions de complotantes, un clone, ou une image de synthèse générée par ordinateur. Sa mort, le 8 septembre, ne clôt pas pour autant les théories: la reine d'Angleterre était une figure centrale des théories complotistes de QAnon., le site américain lié à l'extrême droite.

Publié le 13 septembre 2022 à 13h55

Monde › Royaume-Uni

Lenouveaujournal.fr utilise des cookies pour améliorer votre expérience et nos services. En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation de ces derniers. En savoir plusAccepter