Face à l’avancée ukrainienne, la colère des troupes russes sur Telegram

Source : BBC News  ›  Lire l'article original  

Souvent en première ligne face à la contre-offensive ukrainienne dans l’Est, les mercenaires de Wagner et d’autres membres de forces spéciales fustigent, sur leurs chaînes Telegram, le commandement de l’armée russe, qu’ils accusent d’incurie. Des mercenaires, des anciens combattants et des blogueurs militaires de tout bord s’expriment librement sur la Toile et se montrent très critiques. Il s’agit, comme le souligne le service en russe du site de la BBC, de sources non officielles et pourtant souvent bien mieux informées que les états-majors.C’est par ces canaux officieux qu'on a appris comment l’armée ukrainienne a lancé – parallèlement aux opérations de reconquête dans le Sud – ce que beaucoup appellent désormais sa “véritable” contre-offensive, qui, elle, est en direction d’Izioum, dans l’est du pays. «Pour une fois, ces commentateurs, qu’ils soient prorusses ou proukrainiens, racontaient sensiblement la même chose», note la BBC.

Publié le 9 septembre 2022 à 20h48

Monde › Russie

Lenouveaujournal.fr utilise des cookies pour améliorer votre expérience et nos services. En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation de ces derniers. En savoir plusAccepter