La dérive de Poutine vue par Giuliano da Empoli: paranoïa, Staline et pulsion de mort

Source : LExpress.fr  ›  Lire l'article original

L'écrivain et expert politique italien décrypte le fonctionnement du pouvoir mis en place par le président russe. Poutine a longtemps travaillé pour le contre-espionnage, c'est-à-dire que son métier consistait à déjouer les complots. Etre paranoïaque est une qualité requise pour le poste ! C'est par ce prisme que Poutine regarde le monde - et plus particulièrement l'Ukraine. Il était convaincu que les Occidentaux manipulaient Kiev et que ce château de cartes politique s'effondrerait en quelques jours après l'invasion du 24 février. Mais sa mentalité d'hypercomplotiste s'est fracassée sur une réalité très différente.

Publié le 23 septembre 2022 à 20h43

Monde › Russie

Lenouveaujournal.fr utilise des cookies pour améliorer votre expérience et nos services. En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation de ces derniers. En savoir plusAccepter