La diaspora russe fait les frais des sanctions économiques

Source : La Croix  ›  Lire l'article original

Depuis le mois de février et la mise en place par l’Union européenne de sanctions économiques à l’encontre de la Russie, de nombreux ressortissants russes se sont vu imposer des restrictions d’accès à leurs comptes bancaires. Ils dénoncent des méthodes discriminatoires. Olga (n’est ni oligarque, ni proche des cercles du pouvoir. Installée à Tallinn, en Estonie, depuis janvier, cette jeune et discrète expatriée russe de 26 ans avait prévu d’envoyer, chaque mois, un peu d’argent à sa mère, parent unique en difficulté financière restée à Saint-Pétersbourg. Mais juste après l’invasion de l’Ukraine par les forces russes, fin février, les cartes bancaires d’Olga cessent soudainement de fonctionner et les virements depuis et vers la Russie sont systématiquement bloqués.

Publié le 29 juin 2022 à 17h01

Monde › Russie

Lenouveaujournal.fr utilise des cookies pour améliorer votre expérience et nos services. En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation de ces derniers. En savoir plusAccepter