Crise énergétique : Marine Le Pen exige une session extraordinaire du Parlement

Source : Boulevard Voltaire  ›  Lire l'article original

Dans une lettre adressée à Élisabeth Borne, la chef du groupe RN à l’Assemblée demande la reprise des travaux parlementaires dès septembre pour débattre des « mesures à prendre pour protéger les Français de la crise énergétique ». « Nous contestons que le président de la République contourne le Parlement pour gérer la crise avec un Conseil de défense énergétique » qui représente un « mépris intolérable des représentants du peuple », dit-elle. Marine Le Pen dénonce également la politique énergétique d’Emmanuel Macron avec « le développement irrationnel des énergies intermittentes » et « la libéralisation du marché européen ».

Publié le 31 août 2022 à 22h17

Politique › Assemblée nationale

Lenouveaujournal.fr utilise des cookies pour améliorer votre expérience et nos services. En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation de ces derniers. En savoir plusAccepter