Céline Pina: la montée de la violence signe le passage d'une société démocratique à une société tribale

Source : Le Figaro  ›  Lire l'article original

Au vu du nombre d'actes violents impliquant des mineurs de plus en plus jeunes, la question d'une levée de l'excuse de minorité de façon plus systématique se pose, souligne notamment l'essayiste, fondatrice de «Viv(r)e la République». "La première fonction de la justice n'est pas la rédemption du coupable mais la reconnaissance de la victime pour mettre fin au cycle de violence enclenché. La justice est là pour empêcher la contamination de la violence, sa transmission".

Publié le 12 septembre 2022 à 23h10

Politique › insécurité

Lenouveaujournal.fr utilise des cookies pour améliorer votre expérience et nos services. En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation de ces derniers. En savoir plusAccepter