Affaire Quatennens : "Nous assumons que nous tâtonnons, que c'est une question difficile", reconnaissent des députées LFI

Source : Actu Orange  ›  Lire l'article original

"Personne n'a tergiversé pour dire qu'Adrien Quatennens devait être mis en retrait", a assuré mardi devant la presse Clémentine Autain. L'affaire Adrien Quatennens embarrasse toujours la France insoumise. Alors que Jean-Luc Mélenchon a réitéré sa "confiance" au député du Nord qui s'est mis en retrait de La France insoumise après avoir admis des violences conjugales, des députées insoumises se sont défendues mardi 19 septembre d'avoir "tergiversé" sur la question, tout en admettant "tâtonner" encore face à la gestion des cas de violences sexistes au sein du mouvement.

Publié le 21 septembre 2022 à 08h23

Politique › La France Insoumise

Lenouveaujournal.fr utilise des cookies pour améliorer votre expérience et nos services. En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation de ces derniers. En savoir plusAccepter