Les Insoumis, braillards et débraillés

Source : L'Express  ›  Lire l'article original

La posture protestataire, révolutionnaire et anti-élite des Insoumis est faite de mises en scène, de vociférations, de provocations et d'une tenue volontairement très négligée... Un soin maniaque est apporté à la vêture: on imagine aisément l'élu Insoumis se demander le matin devant son placard quelle paire de claquettes, quelle chemise déstructurée, quel col ouvert, quel tee-shirt à l'emblème d'un club de foot ou de rock, quel pantalon informe, quels sneakers il s'agira de porter pour surprendre, choquer, ravir. On voit bien l'attention rigoureuse mise à être décoiffé, ou pas coiffé. Il y a même une fine recherche dans le fait de ne pas serrer la main de l'adversaire, de bailler sans se mettre la main devant la bouche, se tenir avachi sur son banc.

Publié le 10 juillet 2022 à 21h39

Politique › La France Insoumise

Lenouveaujournal.fr utilise des cookies pour améliorer votre expérience et nos services. En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation de ces derniers. En savoir plusAccepter