Retrait d'Adrien Quatennens : du soutien de Mélenchon aux «sanctions» réclamées par Rousseau, la gauche se déchire

Source : TF1  ›  Lire l'article original

Le député Adrien Quatennens a reconnu dimanche avoir, entre autre, mis «une gifle» à son épouse et s'est mis en retrait de ses fonctions de coordinateur de La France insoumise. Jean-Luc Mélenchon a salué «la dignité et le courage» d'Adrien Quatennens. Des mots très éloignés de ceux tenus par Sandrine Rousseau, membre, comme Adrien Quatennens, de la Nupes au Palais Bourbon. «Il faut qu'il se mette en retrait de toute parole publique, voire en retrait du groupe LFI à l'Assemblée", a réclamé la députée écologiste sur Radio J. Sandrine Rousseau souhaite aussi des "sanctions" de La France insoumise envers Adrien Quatennens. Clémentine Autain a adopté une ligne relativement proche. "Juste et inévitable décision d'Adrien Quatennens de se retirer de ses responsabilités au sein de LFI", a-t-elle tweeté.

Publié le 19 septembre 2022 à 02h42

Politique › La France Insoumise

Lenouveaujournal.fr utilise des cookies pour améliorer votre expérience et nos services. En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation de ces derniers. En savoir plusAccepter