Le super gendarme de l'audiovisuel et du numérique est une menace pour la liberté d'expression

Source : l'Opinion

C’est un gendarme nouveau pour l’année nouvelle. Issue de la fusion du Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA) et de la Haute Autorité pour la diffusion des œuvres et la protection des droits sur Internet (Hadopi), l’Arcom (Autorité de régulation de la communication audiovisuelle et numérique) a vu le jour, samedi 1er janvier 2022, rapportent Les Echos . Elle est fondée par la loi du 25 octobre relative « à la régulation et à la protection de l’accès aux œuvres culturelles à l'ère numérique ».


Politique › liberté