La Primaire populaire, dernier espoir de la gauche ou kermesse pour bobos ?

Source : Valeurs actuelles

« Viser l’union, ça ne me fait pas peur ! », entonnent en chœur trois militants de la Primaire populaire (PP) sur un air d’Amel Bent, aux fenêtres des locaux de La France insoumise. Nous sommes le 9 décembre dernier. Jean-Luc Mélenchon, emmuré dans un silence jupitérien, ne daigne même pas descendre de son Olympe. Ne serait-ce que pour offrir des cafés ou échanger quelques mots avec cette poignée de jeunes venus réclamer sa lame pour une nouvelle ordalie de la gauche. Dommage, les bénévoles de PP ont pourtant bien besoin d’une tape sur l’épaule en cette froide et décevante fin d’année 2021.

Politique › Présidentielle 2022