Mohamed Moussaoui, président de l'Union des mosquées de France, confond racisme et liberté d'expression

Source : Le Nouveau Journal

Dans une tribune, Mohamed Moussaoui qui est aussi président du Conseil français du culte musulman se plaint du contenu des débats de la présidentielle. "Sous les dehors acceptables de la liberté d’expression se manifeste un racisme latent » affirme-t-il. Autrement dit, le fait que les débats électoraux portent de plus en plus sur l’islam le gêne et il appelle à éviter « des amalgames préjudiciables à notre unité et à notre cohésion nationale ».


Politique › Présidentielle 2022