Au Nigeria, une jeune chrétienne lapidée et brûlée après avoir été accusée de blasphème

Source : Le Monde  ›  Lire l'article original

Deborah Samuel a été tuée par des étudiants musulmans devenus furieux à la lecture d’un message sur WhatsApp qu’ils ont jugé offensant à l’égard du prophète Mahomet.

Religion › islamisme

Lenouveaujournal.fr utilise des cookies pour améliorer votre expérience et nos services. En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation de ces derniers. En savoir plusAccepter