Le Conseil Scientifique Indépendant s'explique sur sa campagne "anti-vax"

Source : France Soir

L'association a mené une campagne d'affichage sur les effets délétères des vaccins qui crée la polémique. « Un accident cardiovasculaire pour 100 injections (ou myocardite, péricardite, angioœdème…). La santé de nos enfants vaut plus que des vaccins expérimentaux ». C’est le message d’alerte à propos de la vaccination contre le Covid-19 que les Toulousains ont pu récemment apercevoir sur des panneaux publicitaires visibles dans la ville rose. Un évènement devenu viral qui a suscité une vive polémique. À l’origine de cette action, l’association Réinfo Liberté, dont France Soir reçoit le président, Vincent Pavan. L’enseignant-chercheur en mathématiques est formel : le chiffre figurant sur ces pancartes est « incontestable » et il tient à le démontrer dans cet entretien.

Publié le 22 août 2022 à 13h08

Santé › Covid-19

Lenouveaujournal.fr utilise des cookies pour améliorer votre expérience et nos services. En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation de ces derniers. En savoir plusAccepter