Médicaments anti-covid: un fiasco français

Source : LExpress.fr  ›  Lire l'article original

Des commandes de 500 000 doses de Paxlovid, 150 000 d'Evusheld... Pour compléter son arsenal anti-Covid, la France n'a pas lésiné sur les moyens. Administré dans les cinq jours après le début des symptômes, le Paxlovid peut éviter un passage en réanimation ou un décès pour les personnes à risque de faire une forme grave. Quant à l'Evusheld, il peut être utilisé de la même façon, mais aussi en prophylaxie, où il va protéger les malades immunodéprimés chez qui la vaccination n'a pas fonctionné. Leur promesse était donc belle : réduire les décès, et soulager les hôpitaux.

Santé › covid

Lenouveaujournal.fr utilise des cookies pour améliorer votre expérience et nos services. En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation de ces derniers. En savoir plusAccepter