L'hôpital public... en presque mort cérébrale

Source : Franceinfo  ›  Lire l'article original

Ces derniers mois, les signaux d'alerte sur la crise que traverse l'hôpital public, mis sous haute tension par près de deux ans d'épidémie, se multiplient. Les restrictions budgétaires, la fermeture des lits ou le manque de personnel sont autant de problèmes pointés du doigt. Les causes profondes de la crise dans laquelle se trouve le secteur hospitalier ne montrent pas de signes d'amélioration bien au contraire.

Santé › hôpitaux

Lenouveaujournal.fr utilise des cookies pour améliorer votre expérience et nos services. En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation de ces derniers. En savoir plusAccepter