Covid persistant, grippe plus agressive, soignants exsangues… L’hiver risque d’être chaud dans les hôpitaux

Source : Libération  ›  Lire l'article original

L’hiver à venir pourrait ne pas être de tout repos dans l’hôpital public. Et le fautif ne sera pas forcément que le Covid, mais aussi des maladies hivernales traditionnelles. En effet, dans son avis du 5 octobre, le conseil scientifique montre un «optimisme prudent» face à la cinquième vague à venir. Grâce à la vaccination et au maintien de quelques gestes barrières, celle-ci «ne devrait cependant pas conduire à la saturation des hôpitaux (pic d’hospitalisations Covid-19 inférieur ou égal au pic de la deuxième vague de 2020)».

Publié le 15 octobre 2021 à 03h27

Santé › médecine française

Lenouveaujournal.fr utilise des cookies pour améliorer votre expérience et nos services. En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation de ces derniers. En savoir plusAccepter