Recherche contre le vieillissement : des biologistes percent le mystère du génome de la méduse immortelle

Source : L'Indépendant  ›  Lire l'article original

Des scientifiques espagnols ont percé le code génétique de la méduse immortelle dans l'espoir de découvrir le secret de leur longévité unique au monde et de trouver de nouveaux indices sur le vieillissement humain. Les gènes de cette méduse sont associés à la réplication et à la réparation de l'ADN, au maintien des télomères, au renouvellement de la population de cellules souches, à la communication intercellulaire et à la réduction de l'environnement cellulaire oxydatif. Tous ces paramètres affectent des processus qui, chez l'homme, sont associés à la longévité et au vieillissement cellulaire.

Publié le 31 août 2022 à 22h51

Santé › personnes âgées

Lenouveaujournal.fr utilise des cookies pour améliorer votre expérience et nos services. En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation de ces derniers. En savoir plusAccepter