L'amibe "mangeuse de cerveau", fait une nouvelle victime

Source : midilibre.fr  ›  Lire l'article original

Cee micro-organisme, qui mange les cellules nerveuses et que l'on trouve principalement en eau douce, est responsable de la mort d'un enfant. L'autopsie de la victime a révélé que l'organisme unicellulaire connu sous le nom de Naegleria fowleri était bien à l'origine du décès ,L'amibe "mangeuse de cerveau", présente uniquement en eau douce, pénètre par le nez puis migre le long du nerf olfactif pour se loger dans le cerveau. Il se nourrit alors des cellules nerveuses.

Publié le 30 août 2022 à 16h44

Santé › Santé

Lenouveaujournal.fr utilise des cookies pour améliorer votre expérience et nos services. En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation de ces derniers. En savoir plusAccepter