Des migrants délogés par les riverains à Toulouse, le ras-le-bol des Français ne se cache plus

Source : Boulevard Voltaire  ›  Lire l'article original

A Toulouse, des riverains sont parcvenus à déloger dans le calme les migrants qui cherchaient à squatter un ancien collège, au grand dam des collectifs pro-migrants mobilisés. Ce « délogement citoyen et républicain », pour reprendre les mots de l'avocat Gilles-William Goldnadel, s’inscrit dans un mouvement de fond qui traverse la société française. Après des années de laisser-aller migratoire, les Français n’acceptent plus l’immigration de masse qui déferle sur le territoire. Ainsi, selon un sondage CSA pour CNews réalisé au début de l’été, 65 % de nos compatriotes estiment qu’il y a « trop d’immigration » en France.

Publié le 6 septembre 2022 à 13h10

Sécurité › immigration clandestine

Lenouveaujournal.fr utilise des cookies pour améliorer votre expérience et nos services. En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation de ces derniers. En savoir plusAccepter