La leçon du massacre de Munich, les vies juives n'ont toujours aucune valeur

Source : Algemeiner  ›  Lire l'article original  

Il y a 50 ans, le 5 septembre 1972, un commando palestinien massacrait dans le village olympique 11 athlètes israéliens et la réaction des autorités allemandes avant, pendant et après était lamentable. Dans cette affaire, le comportement des autorités allemandes, à partir du moment où les Israéliens ont été pris en otage a été honteux. Non seulement ils ont refusé l'aide sécuritaire israélienne, qui aurait pu sauver la vie des victimes, mais ils ont permis aux Jeux de continuer malgré l'atrocité et, plus tard, ont libéré trois des meurtriers survivants après qu'un avion ait été détourné par des terroristes palestiniens.

Publié le 3 septembre 2022 à 21h12

Sécurité › terrorisme

Lenouveaujournal.fr utilise des cookies pour améliorer votre expérience et nos services. En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation de ces derniers. En savoir plusAccepter