le procureur national antiterroriste estime le risque d’attentat en France plus élevé que jamais

Source : Valeurs actuelles  ›  Lire l'article original

Jean-François Ricard a évoqué une résurgence de l'État islamique au Moyen-Orient, et le retour de certains anciens combattants en Europe. La France pourrait-elle, bientôt, être à nouveau frappée par des attentats d’ampleur orchestré depuis l’extérieur de ses frontières, comme ce fut le cas entre 2015 et 2016 ? C’est ce que semble craindre Jean-François Ricard, procureur national antiterroriste. On ne peut pas exclure une action projetée, c’est-à-dire des actions menées par des individus venant de zones d’actions terroristes, notamment la zone irako-syrienne », a-t-il déclaré, soulignant que « depuis deux ans, on a pu constater que l’État islamique reconstituait certaines poches ».

Publié le 7 septembre 2022 à 23h07

Sécurité › terrorisme

Lenouveaujournal.fr utilise des cookies pour améliorer votre expérience et nos services. En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation de ces derniers. En savoir plusAccepter