Toujours plus de pesticides dans les fruits européens

Source : Marianne  ›  Lire l'article original

Pêches, fraises, cerises, pommes, kiwis…Entre 2011 et 2019, les résidus de pesticides chimiques sur les fruits cultivés dans l'Union européenne ont fortement augmenté selon une étude publiée par l’ONG PAN Europe. Basée sur l'analyse de quelque 97 000 échantillons de fruits frais, l'étude a montré qu'en moyenne un échantillon sur trois (29 %) était contaminé par des traces de pesticides chimiques (herbicides, fongicides, insecticides) contre 18 % en 2011. Une augmentation de près de dix points alors que pour la même période, les États membres devaient limiter l'utilisation de ces produits et privilégier des produits de substitution. Cette étude montre du doigt la Commission européenne qui avait revendiqué une réduction de l'usage des pesticides de 12 % en 2019 par rapport à 2015-2017, et qui avait en 2020 déclaré vouloir réduire de moitié d'ici 2030 le recours aux pesticides les plus néfastes.

Publié le 24 mai 2022 à 18h02

Société › alimentation

Lenouveaujournal.fr utilise des cookies pour améliorer votre expérience et nos services. En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation de ces derniers. En savoir plusAccepter