Cold case résolu 36 ans après les faits en Isère

Source : Le Point  ›  Lire l'article original

Un homme de 56 ans a été mis en examen et placé en détention provisoire dans l'affaire de la disparition de Marie-Thérèse Bonfanti, une jeune femme de 25 ans, mariée et mère de deux enfants, s'est volatilisée le 22 mai 1986 après avoir livré des journaux gratuits à Pontcharra, en Isère. Le suspect, Yves Chatain, est accusé d'« enlèvement », de « séquestration » et de « meurtre », des faits qu'il a reconnus lors de son audition par les enquêteurs. En 2020, plus de 30 ans après la disparition le procureur de la République de Grenoble a décidé d'ouvrir une information judiciaire contre X pour « enlèvement et séquestration ». Le principal suspect a de nouveau été placé en garde à vue début mai 2022, reconnaissant avoir tué Marie-Thérèse Bonfanti et caché son corps dans une forêt. Grâce à ces aveux, les recherches vont reprendre dans le secteur pour retrouver ses ossements.

Publié le 12 mai 2022 à 17h47

Société › Faits divers

Lenouveaujournal.fr utilise des cookies pour améliorer votre expérience et nos services. En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation de ces derniers. En savoir plusAccepter