La mendicité rapporte 150 000 euros à un réseau de faux musulmans

Source : Le Point  ›  Lire l'article original

Un réseau de mendiants originaire de Roumanie, composé de femmes et d'enfants qui faisaient la manche aux carrefours des grandes agglomérations de Seine-Saint-Denis et devant les mosquées. Dix mis en cause sont déférés aujourd’hui. Le parquet de Bobigny a requis la détention pour six d’entre eux. Dix personnes devaient être déférées devant un juge d'instruction du tribunal judiciaire de Bobigny, après l'ouverture d'une information judiciaire ouverte par le parquet pour « traite d'êtres humains en bande organisée », « association de malfaiteurs criminelle » et « privation de soins par ascendant sur mineur ». Les chefs du réseau risquent jusqu'à vingt ans de réclusion criminelle. La manche rapportait entre 300 et 500 euros par jour. Près de 130 000 euros ont pu être comptabilisés par la police. 62 000 euros en liquide ont été saisis lors des interpellations.

Société › Faits divers

Lenouveaujournal.fr utilise des cookies pour améliorer votre expérience et nos services. En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation de ces derniers. En savoir plusAccepter