Pourquoi nous détestons les touristes

Source : Le Point  ›  Lire l'article original

Il est trop facile de se moquer du tourisme de masse et des idiots qui s'y adonnent, mais il est vrai que certains endroits envahis de troupeaux de touristes hors de tout contrôle sont devenus invivables. Les prophètes de « l'après-Covid », qui prédisaient un monde plus comme avant sur le plan touristique, semblent pour le moment s'être trompés avec le retour massif des touristes dans les aéroports ou sur les plages. De quoi relancer, en parallèle, la « tourismophobie » ou la touristophobie, qui désignent l'aversion vis-à-vis du tourisme et/ou des touristes.

Publié le 10 juillet 2022 à 00h17

Société › Tourisme

Lenouveaujournal.fr utilise des cookies pour améliorer votre expérience et nos services. En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation de ces derniers. En savoir plusAccepter