Vols à bas prix: les supercheries des grands acteurs du marché

Source : Le Figaro  ›  Lire l'article original

Rétrécir la largeur des sièges pour loger des dizaines de personnes supplémentaires dans les avions, faire payer toutes les options possibles et infliger des pénalités à tour de bras... Nombreux sont les voyageurs obligés de payer 20 € de pénalité par personne et par sac car ils pensaient que les bagages étaient compris dans le prix du billet. Même tarif si l’on veut glisser son sac dans les coffres au-dessus des sièges dans la cabine. De même, si l’on ne s’est pas enregistré sur le site de Ryanair, et que l’on y procède le jour du départ à l’aéroport, on doit payer une pénalité de 55 €. Faire une erreur de réservation et taper son nom dans une case réservée au prénom par exemple, coûte 160 € de taxes. Si le client ne paie pas, il ne part pas et c’est sans négociation possible.

Publié le 3 juillet 2022 à 23h41

Société › Tourisme

Lenouveaujournal.fr utilise des cookies pour améliorer votre expérience et nos services. En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation de ces derniers. En savoir plusAccepter