Tour d’Espagne : Remco Evenepoel, trop fort, est soupçonné de dopage

Source : Sport.fr  ›  Lire l'article original

Les performances titanesques de Remco Evenepoel dans la montagne apparaissent pour le moins suspectes pour certains suiveurs… Le Tour d’Espagne s’est trouvé un nouveau patron. Vainqueur des trois dernières éditions de la Vuelta, Primoz Roglic est en effet dans les cordes. La faute à un Remco Evenepoel intenable depuis les premières ascensions. Dimanche, le leader de la QuickStep a ainsi conforté son maillot rouge de leader en distançant le Slovène, mais également Enric Mas ou Juan Ayuso. Mais à en croire certains, Remco Evenepoel peut également remercier ses médecins. C’est la conviction du spécialiste Antoine Voyer, pourfendeur du dopage dans le cyclisme. Car les chiffres affichés ce week-end par le Belge le laissent pantois.

Publié le 29 août 2022 à 12h41

Sport › Cyclisme

Lenouveaujournal.fr utilise des cookies pour améliorer votre expérience et nos services. En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation de ces derniers. En savoir plusAccepter