Favoritisme dans le rugby : trois ans de prison requis contre Laporte et Altrad

Source : Franceinfo  ›  Lire l'article original

Les procureurs du Parquet national financier ont requis des peines lourdes contre le président de la FFR et l'homme d'affaires président de Montpellier. Au huitième jour du procès qui agite le monde du rugby français, les réquisitions sont tombées pour Bernard Laporte (président de la FFR), Mohed Altrad (président de Montpellier), Claude Atcher (ancien DG de France 2023) et Serge Simon (ancien vice-président de la FFR), soupçonnés de trafic d'influence, corruption et prise illégale d'intérêt, après une longue enquête du Parquet national financier (PNF). Trois ans de prison, dont deux avec sursis, ont été requis contre Bernard Laporte, président de la FFR, et Mohed Altrad, l'homme d'affaires président du club de Montpellier.

Publié le 21 septembre 2022 à 08h34

Sport › Rugby

Lenouveaujournal.fr utilise des cookies pour améliorer votre expérience et nos services. En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation de ces derniers. En savoir plusAccepter